Réussir un entretien : les gestes à éviter

Accueil / Nos actualités / Réussir un entretien : les gestes à éviter

Réussir un entretien : les gestes à éviter

12 octobre 2018

Après avoir rédigé une lettre de motivation impeccable, de vous être appliqué(e) à faire un C.V irréprochable, et d’avoir pris le temps de préparer votre entretien, il serait dommage de tout gâcher à cause d’une communication non-verbale mal maîtrisée non ? On vous donne quelques pistes pour assurer pendant l’entretien.

Pourquoi la communication non-verbale est-elle importante ?

La communication non-verbale peut refléter votre état de stress, voire même influencer votre communication. Il est donc essentiel de connaître les gestes à éviter, et d’apprendre à adopter les postures adéquates lors d’un entretien. Elle est d’autant plus importante qu’elle sera, inconsciemment ou non, jugée par votre recruteur. Votre attitude a donc un rôle à jouer important pendant l’entretien.

Croiser les bras

Parmi les exemples les plus courants, croiser les bras arrive en haut de la liste. Ce geste de recul, parfois proche du réflexe, indique clairement que vous êtes mal à l’aise. Alors évitez autant que possible de croiser vos bras lorsque le recruteur vous pose une question qui vous déstabilise un peu. Restez concentré(e), soyez confiant(e) et rappelez-vous que si vous êtes ici, face au recruteur, c’est qu’il(elle) a eu envie de vous rencontrer.

Eviter le regard du recruteur

Comment trahir votre stress et montrer que vous n’êtes pas à l’aise ? En évitant le regard du recruteur constamment ! Alors pour faire simple, évitez d’éviter le regard du recruteur. De plus, ça peut également agacer votre interlocuteur(trice) qui ne trouvera qu’un regard fuyant. Ce qui risque de donner une image de vous peu valorisante, et donc réduire votre chance de réussir votre entretien. Evidemment, on ne vous conseille pas de fixer intensément le recruteur sans cligner des yeux hein !

Gesticuler sur votre chaise

Un conseil simple et efficace : installez-vous tranquillement sur votre siège, prenez une position confortable et professionnelle et conservez-là. Autrement dit, évitez de changer de position toutes les 2 minutes. Vous ne réussirez qu’à montrer votre inconfort et avec un peu de chance à ennuyer le recruteur qui ne retiendra de vous que vos gesticulations !

Jouer avec votre stylo

Si ça paraît évident, l’erreur peut arriver facilement. Vous avez votre bloc-notes devant vous que vous utilisez efficacement pour montrer votre intérêt. A ce moment-là, souvent par réflexe, parfois par habitude, il arrive de faire tourner son stylo, de jouer avec, de le mordiller, etc. Vous imaginez bien qu’il vous faudra absolument éviter de faire ça, et comme on dit qu’il vaut mieux prévenir que guérir, vous êtes au courant.

Et en bonus …

Nombreuses sont les erreurs fréquentes qui se corrigent pourtant aisément pour assurer une communication non-verbale soignée et professionnelle. Pensez donc bien à ne pas :

  • Bailler
  • Avoir une poignée de main molle
  • Mâcher un chewing-gum
  • Ne pas sourire
  • Taper du pied
  • Tapoter sur la table
  • Etc.

Contactez-nous pour des conseils personnalisés

Nos conseillers en formation se feront un plaisir de vous donner toutes les bonnes astuces pour réussir un entretien, de sa préparation à son aboutissement, alors n’hésitez pas à nous contacter !

Et si vous êtes intéressé(e) par une formation à distance, n’hésitez pas à télécharger de la documentation ou à remplir un formulaire de candidature.

200