5 métiers en arts appliqués accessibles après vos études à distance

Accueil / Nos actualités / 5 métiers en arts appliqués accessibles après vos études à distance

5 métiers en arts appliqués accessibles après vos études à distance

1 juin 2018

A l’ESMAC, on vous propose de nombreuses formations pour faire vos études à distance dans le domaine des arts appliqués, que ce soit une prépa aux beaux-arts, des titres certifiés par l’Etat, des bachelors professionnels ou des mastères professionnels (on vous détaille même nos 3 mastères pro à distance !).

Mais quels sont les métiers auxquels vous serez formés tout au long de votre formation ? Zoom sur 5 d’entre eux !

Directeur de création

Les missions d’un directeur de création

Au sein d’une agence, le directeur de création va avoir un rôle essentiellement stratégique et managérial. En effet, il va, par exemple, établir une stratégie client en fonction du brief de départ en faisant tout un travail de recherche et de conceptualisation, il va également gérer les budgets et les équipes sur leurs différentes tâches.

Le profil d’un directeur de création

Le directeur de création doit à la fois développer tout un socle de compétences techniques et humaines. Il va donc devoir maîtriser la chaîne graphique dans son ensemble, posséder des compétences sur les logiciels d’infographie, avoir des notions de marketing, etc. Tout en ayant un esprit d’initiative, de leadership, ainsi qu’une forte résistante à la pression et une capacité d’organisation lui permettant de gérer plusieurs projets à la fois.

La rémunération d’un directeur de création

La rémunération moyenne d’un directeur de création en début de carrière est de 50 000€ annuel.

Formez-vous au métier de directeur de création avec notre Mastère professionnel Global Design.

Infographiste

Les missions d’un infographiste

Le travail d’infographiste est principalement opérationnel. C’est-à-dire qu’il va concevoir des supports de communication visuelle, soit à la main soit par ordinateur, afin de répondre à une demande. Il peut travailler au sein d’une entreprise, d’une agence ou être à son compte. Il va ainsi créer des formats qui s’adaptent au brief de départ : images, infographies, vidéo, etc. et qui soient en accord avec la stratégie de communication mise en place au sein de la structure.

Le profil d’un infographiste

L’infographiste doit avoir une connaissance parfaite des outils de création : suite adobe, final cut, etc. Il doit également maîtriser la chaîne graphique et son vocabulaire spécifique. Il doit être capable de s’adapter aux différents secteurs d’activité sur lesquels il peut être amené à travailler : édition, automobile, jeux vidéo, ressources humaines, industrie, etc.

Evidemment, un infographiste doit également avoir une forte fibre créative afin de faire des propositions originales qui séduisent autant l’entreprise que ses clients.

La rémunération d’un infographiste

La rémunération moyenne d’un infographiste débutant est de 35 000€ annuel.

Formez-vous au métier d’infographiste avec notre formation à distance Designer Graphique (titre RNCP reconnu par l’Etat).

Chef de projets événementiels

Les missions d’un chef de projets événementiels

Le chef de projets événementiels va agir afin de mettre en œuvre une partie de la stratégie de communication de l’entreprise. Il va s’occuper de la mise en œuvre des événements stratégiques à la fois internes et externes. Il gère l’ensemble du projet, de l’idée au jour J en passant par la conception, les invitations, les moyens promotionnels, etc.

Le chef de projets événementiels va à la fois investir des salons, forums réputés et pertinents et organiser d’autres événements moins traditionnels mais originaux afin de garantir l’image de marque de l’entreprise ainsi que sa marque employeur.

Le profil d’un chef de projets événementiels

Le chef de projets événementiels doit avant tout aimer le travail en équipe et avoir une très bonne capacité à communiquer avec les autres, que ce soit ses collaborateurs ou ses cibles. Il doit également maîtriser l’ensemble des aspects techniques des métiers de l’événementiel, avoir une bonne dose de créativité pour proposer des événements différenciants et avoir beaucoup de rigueur. On peut également citer le sens de l’écoute afin de bien comprendre le besoin et y répondre.

La rémunération d’un chef de projets événementiels

La rémunération moyenne d’un chef de projets événementiels débutant est de 32 000€ annuel.

Formez-vous au métier de chef projets événementiels avec notre formation à distance Gestionnaire de projets événementiels (titre RNCP reconnu par l’Etat).

Journaliste reporter d’images

Les missions d’un journaliste reporter d’images

Le métier de journaliste reporter d’images est un mélange de journalisme traditionnel et de montage vidéo. En somme, il va aller au contact d’un public afin de collecter des informations et les traduire en texte mais aussi en image. Il va donc proposer des articles d’actualités agrémenter de mises en situations visuelles. A noter que le métier peut s’exercer en rédaction ou au sein d’une entreprise.

Le profil d’un journaliste reporter d’images

Il doit avant tout être polyvalent : capable de gérer sa caméra et son stylo. Il doit maîtriser les codes de l’écriture journalistique, et donc avoir une fibre pour le traitement de l’information, ainsi que ceux liés à l’image et au son. Il est donc multi-compétences et connaît les logiciels de montage. Il faut être réactif, dynamique, aimer travailler sur plusieurs projets et avoir une très bonne capacité à communiquer afin d’être au cœur des reportages.

La rémunération d’un journaliste reporter d’images

La rémunération moyenne d’un journaliste reporter d’images débutant est de 30 000€ annuel.

Formez-vous au métier de journaliste reporter d’images avec notre bac +3 à distance Bachelor professionnel photographie.

Médiateur culturel

Les missions d’un médiateur culturel

Le médiateur culturel est chargé de gérer des projets culturels, souvent au sein d’un organisme public. Il agit sur plusieurs aspects : communication, organisation d’événements, rencontre avec le public, etc. Sa tâche principale étant de promouvoir une œuvre en particulier, ou des actions visant à mettre la culture au cœur d’un projet. Il s’occupe également de la gestion des budgets des activités culturelles dont il a la charge, assiste les artistes dans certaines tâches, etc.

Le profil d’un médiateur culturel

Le médiateur culturel doit faire preuve de beaucoup de pédagogie, avec tous les types de publics auxquels il peut être confronté. Il doit avoir une sensibilité à l’art afin d’œuvrer au mieux dans ses fonctions, ainsi qu’avoir une capacité de communication suffisamment développée pour gérer les différents aspects du métier. Il doit également être organisé, ouvert d’esprit et très curieux.

La rémunération d’un médiateur culturel

La rémunération moyenne d’un médiateur culturel débutant est de 30 000 € annuel.

Formez-vous au métier de médiateur culturel notre Mastère à distance Management de projets culturels.